Login | Register

Auteur Sujet: Linky : LDE et circuits bouchons  (Lu 69 fois)

stoplinky93

  • adminfb
  • Membre-Ressource
  • *******
  • Messages: 30
    • Voir le profil
Linky : LDE et circuits bouchons
« le: 16 avril 2017 à  14:10:29 »
Commentaire d’un ingénieur EDF aux explications de Next-up sur la LDE et les circuits bouchons :

Les circuits bouchons permettant de filtrer les fréquences parasites >1khz ont été installés sur les réseaux électriques, toutes tensions confondues depuis le début des années 80.
C'est à cette époque qu'EDF s'est rendu compte,  par le biais d'expérimentations du <centre de Recherches EDF de Clamart, que ses réseaux électriques se comportaient comme de véritables éponges envers les ondes EM qui circulaient dans l'atmosphère. La notion de LDE chère à Next Up existait bien avant le CPL de Linky.
Aussi, pour que les données circulent depuis les Compteurs Linky vers les concentrateurs, ENEDIS démonte les circuits bouchons se situant dans les postes de transformation.
Par contre il me semble erroné d'affirmer que tous les réseau d'EDF sont concernés: RTE gère les tensions > ou= à 42 kV, soit la HT et THT, et son réseau n'est pas concerné par les émissions du CPL Linky, puisqu'elles ne remontent jusqu'à ces niveaux de tension, donc nul besoin de démonter les circuits bouchons sur les réseaux de RTE.
Il en est de même pour les réseaux moyenne tension d'ENEDIS, soient les 5, 20 et 33 kV.
Seuls les réseaux basse tension d'ENEDIS sont concernés par la pollution du CPL Linky, compte tenu de la distance de propagation limitée (300m pour le G1, 1 à 2 km pour le G3. Les transfos de quartier qui abaissent de la moyenne tension vers la basse tension ne doivent comporter aucun circuit bouchon pour que le CPL Linky puisse circuler librement.
par contre, si le réseau de RTE n'est pas affecté, le réseau BT et donc les particuliers ressentiront encore plus les nuisances de la LDE, puisque eux ne seront plus protégés par les circuit bouchons, qui auront été démontés sur la basse tension qui les dessert.
PG
________________________________________________________________________

Hugo de Next-up :

Ce qui est nouveau et essentiel avec le Linky c’est la LDE * du CPL, elle ne peut se mesurer et surtout se visualiser qu’avec des appareils spécifiques comme les oscilloscopes ou analyseurs de de spectre dont les data (les données personnelles) en valeurs réelles instantanés des trames cycliques fréquentielles et séquentielles de toute la grappe des Linky interrogés de façon permanente par le concentrateur
transitent par votre Linky dans le réseau électrique votre appartement, leurs valeurs mini, leurs valeurs maxi et leurs temporels sont en visualisations graphiques sur l’écran du nouvel appareil de mesures de la LDE.
 * Pour mémoire n’oubliez jamais le procès qu’à fait ENEDIS, via le cabinet d’avocats Bensoussan à Next-up organisation concernant le LDE dont l’argument fondamental des attendus était : parler de la Linky Dirty Electricity peut engendrer un préjudice considérable pour ENEDIS ! 
Les filtres en aval du Linky permettent de bloquer totalement la LDE dans le réseau électrique des appartements, les tests comparatifs en situation réelles permettent de visualiser toutes les réalités du Linky.
 Je rajoute qu’il y a la possibilité de bloquer toutes les transmissions des données de tous les Linky d’un même concentrateur, c’est-à-dire rendre la fondamentale 50 Hz du courant électrique propre, ENEDIS doit le savoir, mais c’est une autre histoire …
N’oubliez pas aussi qu’ENEDIS bloque elle aussi actuellement toute la Dirty Electricity dans son réseau par la présence de circuits bouchons qui sont présents dans tous les postes de transformations.
Ces circuits bouchons sont maintenant évidemment retirés dans les zones de déploiement du linky avec toutes les conséquences que cela peut engendrer en bugs et méga bugs comme l’a connu récemment la Bretagne et autres régions de France (pannes suite à des expositions et incendies en chaînes des postes de transformations lors de l’injection du CPL.

Un reportage va expliquer clairement pourquoi le réseau de RTE n’est pas adapté à la suppression des circuits bouchons nécessaire au déploiement de l’architecture du système de comptage connecté Linky.
Dit autrement, comme d’ailleurs le dit le représentant de RTE dans le reportage, en l’absence de circuit bouchon le contrôle des tensions instantanées multifactorielles présentes dans les câbles électriques peut échapper à tout contrôle et engendrer les incidents en chaîne que nous connaissons.
 Ceci dit, le reportage tutoriel sur la réalité du Linky est en cours de montage il sera prochainement disponible,
il y est intégré en sus ce que montrait il y a quelques mois fièrement Bernard Lassus dans ses extériorisations concernant le contrôle des appareils domestiques des consommateurs et qui depuis a été savamment retiré par ENEDIS.
Ce reportage démontre aussi que l’ANFR trompe de façon très subtile les consommateurs et les élus dans la présentation de ses rapports sur le Linky.
Dit autrement l’ANFR fait croire qu’elle dit tout, alors que l’essentiel n’est pas dit !
_____________________________

Concernant le document dont vous faites état, nous ne savons, néanmoins venant de Ségolène Royal, cela ne nous intéresse pas, pareillement que son décret de fermeture de la centrale de Fessenheim signé hier (effet d’annonce électoraliste) qui soyez en sûre, sera immédiatement abrogé si c’est Macron qui devient Président de la République, voire certainement par d’autres, mais dans tous les cas pas par Mélenchon.
 La crédibilité aurait voulu comme promis par Hollande que la fermeture de Fessenheim soit physiquement effective avant la fin de son mandat, ce qui n’est pas le cas.
 De plus conditionner la fermeture de Fessenheim à  la mise en activité de l’EPR de Flamanville c’est vraiment prendre les gens pour des diminués mentaux.
 Hugo (Next-up)
mm